Français
PDF Print E-mail

Une procédure médicale innovante permet de sauver des patients victimes d'un accident vasculaire cérébral

Une procédure médicale  récemment inaugurée à Laniado auprès de patients atteints par un accident vasculaire cérébral permet d'augmenter le nombre de vies sauvées mais permet également aux patients de retrouver une qualité de vie bien supérieure à celle observée chez les personnes traitées avec les méthodes traditionnelles.

Le Dr Rodrig, chef des urgences, rapporte le cas d'un cas d'un patient dont le diagnostique,  posé de manière rapide et fiable, a permis à l'équipe de gérer l'attaque cérébrale en direct. Le patient a alors été admis au Centre de Rééducation Weinreb de l'Hôpital Laniado où l'équipe lui a administré un nouveau traitement du nom de TPI. Deux heures plus tard, les médecins annonçaient que non seulement la vie du patient était sauvée mais qu'il serait en mesure de reparler normalement et ne resterait pas paralysé.

Le Dr Shoshana Hadar, chef du service de Neurologie de Laniado explique : " Il est possible de sauver un patient atteint d'une attaque cérébrale s'il est soigné dans les quatre heures et demi suivant le début de la crise. Une attaque vasculaire cérébrale peut avoir lieu suite à un afflux sanguin dû à un vaisseau déchiré ou suite à une obstruction  d'artère qui empêche l'afflux du sang au cerveau. Les deux événements peuvent causer la paralysie et le coma. Le but du nouveau  traitement  TPI, injecté par intraveineuse, est de minimiser les dégâts causés au cerveau."

Le traitement nécessite une infrastructure disponible 24/24 h. Il implique le département de neurologie et requiert une équipe dédiée spécifiquement,  du personnel urgentiste et l'usage d'un scanner. De plus, il nécessite  la disponibilité du service de Radiologie et du laboratoire. Chaque instant étant critique, le traitement doit être rapide et les décisions prises sans délai.

"Ce nouveau traitement permet aux patients ayant subi ce genre d'attaques de retrouver une forme meilleure que jamais auparavant," ajoute fièrement le Dr Skolnick, directeur médical de Laniado.